Quelques connaissances pratiques sur le leadership

Qu’est-ce que le leadership ?

Etymologiquement, le mot leadership (un nom masculin) vient du verbe anglais to lead qui veut dire conduire. Ce concept a été à l’origine utilisé dans un contexte psychosocial. C’est dans cet environnement que le Dictionnaire de Psychologie le définit comme « un processus d’influence sociale par lequel un individu amène un groupe à atteindre des objectifs. De ce fait, le leader doit savoir susciter les motivations et entraîner ceux qui le suivent bien plus que les diriger de manière autoritaire». (DICTIONNAIRE de PSYCHOLOGIE).

         Quant à SCHERMERHORN, il définit le leadership comme  « un type d’influence interpersonnelle par lequel un individu amène un autre individu ou groupe à s’acquitter de la tâche qu’il veut voir menée à bien».

         Nous pouvons constater par ces définitions que la notion d’influence est capitale et est au cœur du leadership. Cette influence n’est autre que l’effet sur autrui du pouvoir qu’exerce un individu. Le leader, s’engageant dans ce processus d’influence, ne doit en effet oublier les objectifs qu’il vise.

         Dans l’exercice de cette influence, nous découvrons deux types de leadership : formel et informel.

Le leadership formel est exercé par des personnes qui sont nommées ou élues à un poste qui leur confère une autorité officielle au sein de l’organisation. Dans le cadre de l’entreprise scolaire, le titre de leader formel revient au directeur qui dispose d’un pouvoir de décision et d’influence vis-à-vis de ses collaborateurs.

Quant au leadership informel,  il est exercé par des gens dont l’ascendant tient à des compétences particulières qui leur permettent de répondre aux besoins de leurs collègues. Lorsque l’entreprise scolaire fait appel à des personnes compétentes, liées directement ou indirectement à elle, elle fait intervenir en ce moment le leadership informel. Le cas des autorités ecclésiales ou institutionnelles ayant un pouvoir d’influence sur les organisations éducatives à caractère chrétien peut nous aider à illustrer le rôle du leader informel.

      Si la plupart des chercheurs ont défini le leadership comme une capacité d’influence sur les autres, Thomas PETERS et Robert WATERMAN le décrivent plutôt en termes d’action :

 

« Le leadership signifie beaucoup de choses. […]C’est bâtir une équipe loyale, qui après tout parle plus ou moins le même langage. C’est, la plupart du temps, écouter soigneusement, parler avec des mots encourageants, étayés d’une action crédible. C’est se montrer dur quand c’est nécessaire, et occasionnelle mais, la seule façon d’user le pouvoir, ou l’accumulation subtile des nuances, une centaine de choses réalisées un peu mieux, comme le disait Henry Kissinger »

 

         C’est à partir de cette définition plus ou moins orientée vers les tâches que naît très souvent la confusion entre le rôle du leader et celui de manager. Car les leaders se montrent généralement au "sommet" de l’entreprise ou de l’organisation, tandis que les managers semblent se préoccuper de la planification.

         Sahou ANY-GBAYERE, alignant le leadership parmi les phénomènes intervenant dans le vaste champ du management le définit comme « un phénomène susceptible de décrire l’éventail de différents modes d’exercice de l’autorité. Ce phénomène consiste à donner une vision des choses à autrui et à pouvoir traduire cette vision dans la réalité.». Cet auteur semble ne pas donner une importance particulière au phénomène de leadership. Les managers doivent acquérir nécessairement cette capacité de donner une vision des choses à autrui.

 

Qu’est-ce qu’un leader?

Les dictionnaires français utilisent le mot “meneur” comme synonyme du mot “leader”. D’ailleurs, nous constatons dans l’usage courant que la langue française n’a pas réussi à imposer le vocable “meneur” à la place de l’anglicisme “leader”.

Le PETIT LAROUSSE définit le leader comme « une personne qui est à la tête d’un groupe. Une personne qui de par sa fonction ou sa position, est susceptible d’avoir une influence sur le public. »

Quant à l’équipe de recherche Perspective Monde, un leader est quelqu'un qui est capable de guider, d'influencer et d'inspirer. En effet, cette capacité à mener ou conduire d'autres individus ou organisations s’inscrit toujours dans la poursuite des objectifs que l’entreprise s’est fixés.

Ainsi, un leader se distingue donc d'un gestionnaire ou d'un décideur, lequel a des capacités pour l'administration, sans pour autant «mener» le groupe, l'organisation à un autre stade de son développement. Un bon gestionnaire peut être un leader, mais les deux qualités ne sont pas automatiquement liées.

Il est vrai que le leadership a été longtemps associé à la politique, s’avérant comme une qualité recherchée dans un grand nombre de domaines. Mais actuellement, on parle de leader dans le monde des affaires, celui de la culture ou de la science ou encore dans le domaine du sport. Toutefois, la définition précise du rôle du leader réside dans sa capacité de guider et de conduire les membres de l’organisation afin d’atteindre les objectifs collectifs.

 

 

Qu’est ce qui constitue le pouvoir personnel d’un vrai leader ?

 1. Un vrai leader ne rencontre aucun problème pour avoir le soutien de ses sympathisants.

Une personne qui possède des qualités réelles de chef, n’a pas de problème pour obtenir un soutien efficace. Certaines personnes acceptent volontiers de se plier sous les ordres par égard pour leur chef, sans se poser des questions. Ceci est l’une des caractéristiques d’un vrai pouvoir personnel.

 2. Un vrai leader influence les autres.

A mesure que votre pouvoir personnel se développe, vous influencerez les autres plus facilement. Sans faire d’efforts particuliers, vous arriverez à les convaincre. Les gens vous écouteront, suivront vos conseils, et essaieront de vous imiter.

3. Un vrai manager sait comment gérer son temps.

Un vrai manager est quelqu’un qui sait comment gérer son temps, comment s’organiser parfaitement, et être toujours ponctuel.

En respectant son propre emploi du temps, il respectera également celui des autres.

4. Un vrai manager sait comment vendre.

Utiliser son pouvoir personnel signifie savoir comment convaincre les gens. Par conséquent un bon leader est aussi un bon vendeur, capable de faire de bonnes propositions et de rallier les gens à sa cause. Un leader sait comment se vendre lui-même, et ses idées.

 

Quelles attitudes devez-vous adopter afin de vous séparer automatiquement de la masse des suiveurs anonymes ?

-         Commencer par refuser d’être anonyme

-         Soyez toujours impeccablement poli

-         Soyez respectueux envers les gens

-         Apprenez comment séduire les gens

-         Apprenez à diriger

-         Trouvez un soutien efficace

-         Utilisez la technique du “Nous”

-         Apprenez à déléguer

-         Apprenez comment louer et féliciter les autres

-         Résolvez les problèmes rapidement

-         Influencez les autres

-         N’hésitez à flatter les gens sur leur apparence

-         Une arme puissante: l’art d’écouter

-         Savoir recevoir les critiques

-         Oubliez votre vengeance personnelle

-         Evitez la familiarité déplacée

-         Gérez votre temps

-         Etablissez une liste de vos tâches quotidiennes

-         Combattez toute tendance à remettre les choses au lendemain

-         Etablissez la liste de vos priorités

-         Ne vous laissez pas interrompre au milieu d’une tâche importante

-         Evitez de vous apparaître surchargé

-         Soyez un bon vendeur

 

Pour allez plus loin :

Christian Godefroy, How to become a leader?

John KOTTER, Qu’est-ce que le leadership ?

 

Commentaires (2)

1. Whermascema (site web) 16/02/2013

top uk casino bonus hinder the latest casino las vegas autonomous no deposit hand-out at the foremost baywatchcasino.com
.

2. matiss (site web) 26/06/2011

Bien que certaines personnes semblent être nées avec des qualités de leadership innées, sans droit de l'environnement , ils peuvent ne pas développer leur plein potentiel. Donc, comme apprendre à rouler à vélo, vous pouvez également apprendre à devenir un chef de file et à parfaire vos aptitudes au leadership. Les Connaissances sur les théories de leadership et les compétences peuvent être formellement acquise en s'inscrivant à des séminaires de leadership, à des ateliers et à des conférences. Les interactions quotidiennes avec les gens fournissent l'occasion d'observer et de pratiquer les théories de leadership. L'apprentissage formel et informel vous aidera à acquérir des attitudes de leadership, des idées de leadership et fait ainsi progresser le cycle d'apprentissage. Vous ne devez pas être un leader pour un jour et simplement vous arrêter. La formation continue est importante pour devenir un bon leader .Chaque jour vous apporte de nouvelles expériences qui mettent vos connaissances, vos compétences et vos attitudes à l'épreuve.

http://www.monlivre.ws/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×